Home

Réduction de 6.454 places d’accueil

26/03/2018
Le gouvernement fédéral a décidé de réduire la capacité du réseau d’accueil pour demandeurs d’asile.

Le gouvernement fédéral a décidé ce samedi 24 mars 2018 d’un plan de réduction de la capacité d’accueil. Le plan concerne la fermeture de 6.454 places d’accueil. Il s’agit à la fois de places en centres collectifs et des logements individuels organisés par les CPAS.

Concernant l’accueil collectif, le plan prévoit la fermeture de 9 centres temporaires, pour un total de 2.854 places :

  • Croix-Rouge : Arlon (400 places), Tournai (400), Namur (Belgrade - 300), Sainte-Ode (250) et Vielsalm (80)
  • Rode Kruis Vlaanderen : Houthalen-Helchteren (700), Sint-Niklaas (Westakkers – 300 pl.)
  • Samusocial : Neder-over-Heembeek (250)
  • Caritas : Scherpenheuvel (174)

Ces 9 centres d’accueil avaient ouverts en 2015 afin de répondre à l’augmentation très importante des demandes d’asile en Belgique. Les fermetures sont prévues d’ici la fin de l’année.

Baisse des arrivées
Après l’afflux de 2015, la Belgique a connu une baisse tout aussi importante des arrivées. Le gouvernement décide en juin 2016 d’un premier plan de réduction de la capacité (‘afbouwplan’). En 2016-2017, plus de 13.750 places temporaires ont été fermées – notamment via la fermeture de plus de 30 centres temporaires.

Capacité d’‘avant la crise’
Le réseau d’accueil de Fedasil compte actuellement 22.700 places. Le taux d’occupation est de 74%.

En décidant de réduire une nouvelle fois la capacité du réseau, le gouvernement entend retrouver en 2019 la capacité d’accueil ‘structurelle’, soit celle d’avant la crise de 2015 (moins de 17.000 places).

Fedasil va maintenant se charger de la planification et de la gestion opérationnelle des fermetures de places.