Accueil

Mouâd, collaborateur contacts externes à Mouscron

« Mon travail a pour objectif de faire en sorte que le centre d'accueil soit considéré comme un acteur "normal" du tissu associatif, local, culturel mouscronnois. » Voici Mouâd Salhi du centre Fedasil Mouscron – un centre d’accueil qui a rouvert une deuxième fois ses portes début 2019. « C’est ma tâche principale en tant que coordinateur des contacts externes et des initiatives de quartier du centre Fedasil. Lorsque j'ai vu l'offre d’emploi sur le site du Forem, je n'ai pas hésité une seconde. Cela fait maintenant deux ans que j'y travaille et je ne le regrette pas du tout ! »

Je m'occupe de la gestion quotidienne de la page Facebook (n'hésitez pas à nous suivre :)), je veille à la bonne relation entre les riverains et leurs nouveaux voisins. Je participe notamment au comité de riverains qui est organisé par l'administration communale qui donne l'opportunité aux parties prenantes de s'exprimer, j'ai pu établir plusieurs partenariats avec différentes structures (Centre culturel, maison de jeunes, clubs sportifs, bibliothèque,...) afin de faciliter la bonne intégration des résidents.

La crise sanitaire a considérablement bousculé ma fonction. En effet, les initiatives de quartier ont du être stoppées. Mais j'essaie toujours de passer du temps avec les résidents et collègues et partager des moments qui resteront gravés dans ma mémoire. C'est en gagnant la confiance des résidents qu'on peut mettre en place des projets de qualité.

Quel a été ton moment préféré depuis que tu travailles à Fedasil ? J'en ai plusieurs. Mais si je devais en retenir un, c'est le premier anniversaire du centre d'accueil qui a été fêté en février 2020 (un mois avant le début du confinement). J'étais très heureux à l'idée de voir des enfants de tous horizons prendre part au spectacle du magicien mouscronnois Max Daivy. Je n'ai qu'une hâte, pouvoir retrouver ces moments d'échange avec les riverains, bénévoles et résidents quand la situation sanitaire aura évolué dans le bon sens. »