Home

1.309 réfugiés réinstallés en 2017

22/01/2018
© Copyright Belga
En 2017, la Belgique a réinstallé trois fois plus de réfugiés que l’année précédente. Ils sont en grande majorité syriens, mais un groupe de Congolais est également arrivé en Belgique.

En 2017, 1.309 réfugiés sont arrivés en Belgique dans le cadre du programme de réinstallation. 9 réfugiés sur 10 sont des Syriens ayant fui la guerre dans un pays limitrophe de la Syrie, les autres étant des Congolais réfugiés en Ouganda. Les 1.309 réfugiés sont répartis comme suit :

  • 721 Syriens réfugiés en Turquie ;
  • 299 Syriens réfugiés au Liban ;
  • 156 Syriens réfugiés en Jordanie ;
  • 15 Syriens réfugiés en Irak ;
  • 118 Congolais réfugiés en Ouganda.

Ces réfugiés ont été accueillis dans les centres d’accueil Fedasil de Florennes, Pondrôme, Saint-Trond et Kapellen pendant quelques semaines avant de déménager vers une autre commune. Pendant maximum huit mois, ils ont en effet la possibilité de vivre dans une initiative locale d’accueil (ILA) gérée par un CPAS et mise à disposition des réfugiés reconnus. 

Préparation et intégration

Avant leur départ, les réfugiés rencontrent des collaborateurs des instances belges pour l’asile et l’accueil. Il s’agit d’abord d’entretiens avec des collaborateurs du CGRA qui préparent les dossiers individuels. L’objectif est qu’ils soient reconnus comme réfugiés le plus rapidement possible après leur arrivée en Belgique.

Ensuite, des collaborateurs des centres d’accueil Fedasil viennent à leur rencontre pour les informer sur les prochaines étapes et les préparer à la vie en Belgique. En 2017, Fedasil s’est donc rendue en Turquie, au Liban et en Jordanie, et pour la première fois en Ouganda. L’Organisation internationale pour les Migrations (OIM) apporte son soutien pour ces rencontres et prépare le voyage vers la Belgique.

Après leur arrivée en Belgique, les réfugiés séjournent d’abord dans un centre d’accueil, où les collaborateurs de Fedasil continuent les séances d’information et les préparent à leur intégration.

Les réfugiés sont ensuite accueillis en ILA pour une période de maximum huit mois. Le CPAS de l’ILA peut se porter volontaire pour fournir un accompagnement complémentaire pour une période d’un an minimum. De cette façon, les CPAS œuvrent à l’intégration des réfugiés et deviennent partenaires du programme belge de réinstallation.

2.171 réfugiés réinstallés en 5 ans

Depuis le lancement du programme en 2013 et jusqu’au 31 décembre 2017, un total de 2.171 réfugiés sont arrivés en Belgique dans le cadre de la réinstallation, parmi lesquels 1.855 réfugiés syriens et 281 réfugiés congolais. Plus d’informations dans le rapport en annexe.

En 2018, la Belgique compte réinstaller 1.150 réfugiés : des Syriens, des Congolais et des réfugiés de la route migratoire de Méditerranée centrale. Consultez la news à ce sujet.