Home

Historique

À partir de 2013, la Belgique s’est dotée d'un programme structurel de réinstallation et s'engage à accueillir chaque année un contingent de réfugiés vulnérables. Depuis cette date, 3.050 réfugiés ont été réinstallés en Belgique, parmi lesquels 2.658 réfugiés syriens et 315 réfugiés congolais.

  • 2013 : 100 réfugiés, dont une grande majorité de Burundais et de Congolais réfugiés dans des camps en Tanzanie et au Burundi ;
  • 2014 : 34 réfugiés (des Syriens réfugiés en Turquie) ;
  • 2015 : 276 réfugiés, dont une majorité de Syriens réfugiés au Liban et des Congolais réfugiés au Burundi ;
  • 2016 : 452 réfugiés, dont une grande majorité de Syriens réfugiés au Liban et en Turquie ; 
  • 2017 : 1.191 Syriens réfugiés en Turquie, au Liban, en Jordanie et en Irak, et 118 Congolais réfugiés en Ouganda ;
  • 2018 (jusqu'au 13 octobre) : 803 Syriens réfugiés au Liban, en Turquie et en Jordanie; 34 Congolais réfugiés en Ouganda et 42 Erythréens et Somaliens réfugiés au Niger.

Précédentes initiatives belges en matière de réinstallation

Depuis la Seconde Guerre Mondiale, la Belgique a procédé à la réinstallation de plus de 10.000 personnes. Les groupes de personnes les plus nombreux à avoir bénéficié de ces initiatives sont les suivants :

  • 1956-1957: 6000 Hongrois qui avaient fui après la répression de l'insurrection se sont vu offrir un nouveau foyer en Belgique.
  • En 1972, 400 Asiatiques ayant fui l’Ouganda d’Idi Amin ont pu bénéficier d’une réinstallation en Belgique.
  • En 1973, ce sont 1100 Chiliens fuyant le régime de terreur de Pinochet qui ont pu être réinstallés en Belgique.
  • En 1975, 2500 boat people venus du Vietnam et du Cambodge ont eu la possibilité de commencer une nouvelle vie en Belgique.
  • En 1992, la Belgique a accueilli 200 Bosniaques, et plus tard des enfants, des blessés et des membres de leur famille originaires de Bosnie.
  • En 1999, pendant la guerre au Kosovo, 1200 Kosovars ont pu s’installer en Belgique. Cette initiative belge s’inscrivait dans un cadre européen de coordination des efforts d’accueil fournis par les États membres.
  • En 2009, suite à l’appel européen à la réinstallation de réfugiés irakiens, le Conseil des ministres belge a donné son accord à la réinstallation de 47 réfugiés irakiens en Belgique. Le groupe se composait de femmes seules avec des enfants et de Palestiniens d’Irak.
  • En 2011, lors du conflit en Libye, 25 personnes d’origine érythréenne et congolaise (des familles et des femmes seules) réfugiées en Tunisie ont bénéficié du programme de réinstallation en Belgique.