Accueil

Témoignages

Chaque année pour la Journée mondiale des réfugiés (20 juin), nous nous penchons sur les récits de personnes en exil, forcées de quitter leur maison et leur pays en raison de la guerre, de la violence ou de la persécution.

D’après les chiffres du HCR, il y aurait 79,5 millions de personnes déracinées à travers le monde en 2020. 80 % d'entre elles atterrissent dans un pays ou une région voisine. Les autres demandent une protection internationale dans des pays plus éloignés, comme la Belgique. Pendant leur procédure d'asile, ces personnes sont accueillies et hébergées dans un centre d'accueil de Fedasil ou d’un partenaire. Elles y reçoivent le gîte et le couvert, et aussi un accompagnement social, médical et juridique.

Qui sont les personnes résidant dans les centres d'accueil ? Pas seulement des personnes en exil, mais surtout des mères, des pères, des frères et sœurs, des jardiniers, des artistes, des personnes avec des aspirations et des peurs. Pour la Journée mondiale des réfugiés, nous avons demandé à 30 résidents de partager un morceau de leur histoire avec nous, dans le but de faire connaître les personnes se cachant derrière les chiffres. Nous vous invitons à découvrir leurs témoignages en cliquant sur leurs images.