Home

Mise à l’emploi des demandeurs d’asile

16/04/2018
Fedasil travaille à la première phase d’un projet d’insertion professionnelle, financé par le Fonds social européen (FSE).

Fedasil entend préparer au mieux l’intégration des demandeurs d’asile via le travail. Des accords de coopération ont ainsi été conclus avec différents services (VDAB, Forem).

Le nouveau projet financé par le Fonds social européen (FSE), intitulé "Insertion professionnelle anticipée", concerne le marché de l’emploi en Flandre. Il vise à créer une collaboration globale concernant la mise à l’emploi des demandeurs d’asile.

L’insertion dans la société et sur le marché du travail allant de pair, toutes les parties concernées doivent être sur la même longueur d’onde pour assurer la réussite du projet. Les instances concernées sont le VDAB et l’agence flamande pour l’intégration (AGII). L’échange des bonnes pratiques est aussi prévu avec le COA, l’homologue de Fedasil aux Pays-Bas.

Screening des compétences
Le projet prévoit une première phase d’enquête pour examiner les obstacles que les demandeurs d’asile rencontrent pendant leur recherche d’un travail. Les bonnes pratiques qui existent déjà en Flandre et aux Pays-Bas pour concilier ces obstacles seront aussi rassemblées pendant cette première phase de ‘mapping’.

L’étape suivante consistera en plusieurs projets pilotes, comme par exemple la création d’un outil de screening permettant d’enregistrer à un stade précoce les compétences des demandeurs d’asile. Le projet se conclura avec un ‘blueprint’ (plan détaillé) garantissant une bonne collaboration. Ceci se fera en collaboration avec le VDAB et l’AGII.

Fedasil aimerait également entreprendre un projet semblable en Wallonie.